Après Makar, l’AS Cannes est fière d’avoir accueilli également, en présence de Mme Courtade, Igor, un jeune Ukrainien de 9 ans qui a rejoint la France avec sa famille, suite aux évènements qui se déroulent dans leur pays. Pierre Fabre, joueur en U18, et d’origine ukrainienne, a tenu à être présent pour assurer la traduction et l’intégration.

Igor a pu s’entraîner dès mercredi avec les U9 du Club, sous la houlette de Sami Mazni, responsable de l’école de football et Gérald Afchain, coordinateur de l’école de Football. Le Club lui a fourni tout l’équipement nécessaire à la pratique du football ainsi que sa licence. « Je suis heureux d’accueillir les deux petits joueurs dans notre école de football, indique Sami Mazni. Je leur souhaite une bonne intégration au sein du club. Intégration qui a d’ailleurs déjà débuté, ils ont été très bien accueillis ce mercredi par les autres enfants. »

Le Club a aussi pu compter sur la présence de Pierre Fabre, joueur des U18, originaire d’Ukraine, pour aider à la traduction et accueillir Igor et Makar de la meilleure des manières. « Je suis venu ce matin parce que j’ai vu sur les réseaux sociaux que le club a accueilli ces enfants, témoigne Pierre. Ils viennent de mon pays donc j’ai voulu venir pour voir comment ils se sentaient et proposer mon aide à leurs parents, dont j’ai pris les coordonnées. Ça m’a fait plaisir de les voir jouer au football et de les voir heureux, parce que je sais qu’ils vivent une période compliquée. Et je suis content de voir que le club dans lequel j’évolue propose son aide à des enfants de mon pays d’origine. Je remercie le club pour cette action de solidarité. »

À travers ces actions, l’AS Cannes souhaite apporter un peu de bonheur dans la vie de ces enfants, dont la situation est malheureusement difficile. Comme le Club a encore pu constater lors de la séance d’entraînement, le football est un formidable vecteur social et sa langue demeure internationale. Nous avons tendu la main à ces enfants et sommes fiers de pouvoir, à notre petite échelle, leur apporter notre soutien.

Anny Courtade, présidente de l’AS Cannes :

« J’ai été très touchée de la venue et de l’aide de Pierre Fabre, notre joueur des U18. Cela nous conforte dans l’idée que l’AS Cannes possède un esprit de famille, que la ville de Cannes est une terre d’accueil et que nous partageons des valeurs communes quelque soit la nationalité de chacun. Des valeurs de fraternité et de charité. Notre espérance est que cette guerre fratricide cesse immédiatement.”