Masculins - Toutes les actualités du Club de l'AS Cannes

Gauthier Denis : « Repartir sur une dynamique positive »

Les Cannois ont rendez-vous demain soir avec une compétition qui rappellent forcément de bons souvenirs aux amoureux du Club : la Coupe de France. A 18h, les protégés de Jean-Noël Cabezas affrontent Le Puy Foot 43, équipe pensionnaire de National 2, dans le cadre du 7ème tour. Rencontre avec Gauthier Denis, dernier Dragon de l’équipe à avoir vécu l’épopée de 2014, qui espère créer un nouvel exploit.

Gauthier, dans quel état d’esprit se trouve le groupe à quelques heures d’affronter Le Puy ?

On a à cœur de corriger le tir et de repartir sur une dynamique positive par rapport au match à Istres où le résultat n’a pas été celui espéré. Nous voulons produire du contenu et retrouver la force qui a été la nôtre en début de saison.

Quels ont été les mots de l’encadrement cette semaine ?

Qu’il fallait se remettre au travail. On a analysé la défaite avec la vidéo, trouvé les points à améliorer mais aussi les points positifs sur lesquels on peut toujours s’appuyer, et reprendre nos points forts et nos principes de jeu qui font que, jusque-là, on a obtenu des résultats.

Demain, vous affrontez Le Puy…

Nous avons quelques informations sur cette équipe, mais on se focalise d’abord sur nous. Nous faisons tout pour être prêts à jouer cette équipe et à être performants. Nous savons que c’est une très bonne équipe de N2 qui présente beaucoup d’arguments, qui essaie de produire du jeu. On s’attend à un match de bon niveau face à une équipe qui évolue dans un championnat supérieur. Il faudra être concentré et mettre les mêmes ingrédients qu’en début de saison, avec plus d’exigence encore, si l’on veut se qualifier. Cela va être un match difficile. Nous avons beaucoup de respect pour cette équipe.

En 2014, tu as vécu la magnifique aventure qui a conduit le Club jusqu’en quart de finale de la compétition. Cela trotte-t-il dans un coin de ta tête ?

Bien sûr ! J’ai des souvenirs d’un Coubertin plein à craquer, c’était exceptionnel, cela serait très beau de revivre ça. Dans cette compétition, jouer des équipes professionnelles est toujours un objectif. Je suis très attaché à l’histoire du club, il me tient à cœur de redorer son blason et si cela peut passer par des moments exceptionnels comme ceux-là, c’est volontiers. Maintenant, on prend les matchs les uns après les autres. On a dans un coin de nôtre tête ce fait de pouvoir tirer une équipe de L1, mais il faut d’avoir jouer et battre cette très belle équipe du Puy. Nous allons devoir réaliser un très bon match, cela ne va pas être facile du tout. Après, la priorité reste la montée en N2. La Coupe de France, c’est la cerise sur le gâteau.