Les Dragons autour de Pierre Ailhaud

Dimanche était une journée extraordinaire. Celle qui s’organise des mois à l’avance et qu’il sera impossible à oublier. Au stade Maurice-Chevalier, Pierre Ailhaud, éducateur de 1971 à 2004 à l’AS Cannes, avait décidé de fêter ses 70 ans d’une manière bien particulière : en retrouvant toutes les générations qu’il a pu entraîner. 

De David Bettoni à Mickaël Cerielo, de Sebastien Frey à Romain Ferrier, de Johan Micoud à Farid Tabet ou bien encore de Claude Martinelli à Thierry Vitzikam… Plus de 400 joueurs, entraîneurs, éducateurs ou parents ont répondu à l’appel de Pierre Ailhaud à l’occasion de cette journée exceptionnelle. “Je suis heureux de retrouver tout le monde mais surtout que tout le monde se retrouve, a déclaré, ému, celui qui porte le Dragon fièrement dans son coeur. Les plus jeunes ont maintenant 24 ans, les plus anciens 64, ce sont des générations qui se découvrent et se retrouvent.”

Dimanche, les larmes d’émotion ont coulé, la joie de retrouver un ami, un coéquipier avec qui l’on a gagné des titres, perdu des matches ou simplement partager de nombreuses minutes sur le rectangle vert. Pierre Ailhaud était comblé : “Je suis sur un nuage… (interrompu par un ancien joueur : ” – Oh Pierre, tu te souviens, on a été champions en cadet ! On avait perdu aucun match ! – Jean-Pierre ! Oui, quel souvenir !”)… Je disais que je suis sur un nuage et que je suis vraiment heureux d’avoir pu réaliser ce rêve.”

La journée a débuté par l’accueil des nombreux joueurs puis par des oppositions dans lesquelles les participants étaient regroupés par génération. Sur Chevalier 3, les 55-69 s’affrontaient d’un côté, tandis que les 70-79 jouaient de l’autre. Même chose pour les 80-85 et 86-91 sur Chevalier 2. Puis un match de gala a vu s’opposer les Anciens Dragons. Enfin, un apéritif et les remerciements ont conclu cette journée exceptionnelle.

Les Dragons d’hier et d’aujourd’hui étaient donc rassemblés autour de Pierre Ailhaud. Dimanche était réellement une journée inoubliable.