Les U17 DHR gardent la pôle !

Jolie et importante victoire pour les U17 de l’AS Cannes ! Ce week-end, les joueurs de David Saffioti ont battu Istres (3-1) à Chevalier pour le compte de la 17ème journée de DHR et restent leaders du championnat avec deux points d’avance sur l’AC Arles. 

Face à une équipe d’Istres au grand complet, et renforcée par quatre descentes des Nationaux, les jeunes Cannois ont idéalement commencé la rencontre. “Les joueurs ont abordé le match avec beaucoup de concentration, note David Saffioti, le coach des U17 et de la section sportive lycée. Ils ont répondu de belle manière face à cette équipe”.

Malgré tout, ce sont les visiteurs qui ouvrent le score. “Istres est venu avec beaucoup d’ambition, reprend le technicien cannois. Les Istréens ouvrent rapidement le score et mettent une grande intensité au match”. Cannes, conscient de l’importance de la rencontre, ne panique pas et égalise par Ismael Doghmane au terme d’une belle action collective. Mieux encore, les Rouge & Blanc prennent l’avantage juste avant le repos grâce à Palin Louka après une passe décisive signée Jalil Yebka.

En deuxième période, et à l’heure de jeu, les Cannois se retrouvent à 10. “C’était un peu plus compliqué, avoue le coach. Mais, à partir du moment où l’on prend le carton rouge, les joueurs ont su faire les efforts collectifs et ont fait preuve d’une belle solidarité pour rester organisés et mettre à mal les assauts successifs de notre adversaire”. Bien qu’évoluant avec un joueur de moins, l’actuel leader du championnat de DHR va donc trouver les ressources nécessaires pour prendre le large, grâce à un contre rondement mené. “Samir Madani sert intelligemment Tristan Maisonnet qui était venu l’épauler” détaille David Saffioti.

Au final, les Cannois s’imposent 3-1. “Chaque match sera difficile, insiste l’entraîneur ascéiste. Il faudra faire preuve de vigilance systématiquement”. Au classement, l’AS Cannes possède deux points d’avance sur l’AC Arles, deuxième.

Dimanche prochain, les Rouge & Blanc se déplacent à Hyères.