Toutes les actualités du Club de l'AS Cannes - Masculins

Pierre Portets (N3) : « Je garde mon rythme de vie »

Pierre Portets est un gardien d’exception. Se montrer redoutable sur sa ligne de but ne lui fait pas peur. Travailler pour le quotidien des autres, non plus. Entre son activité professionnelle et son entretien physique, le portier ascéiste nous a glissés quelques mots… 

Pierrot, que fais-tu de tes journées ?

Mes journées se ressemblent pas mal : je travaille les matins et, les après-midis, je regarde des films et fais du sport. Je m’adapte au programme envoyé par le staff au début du confinement, je cours, fais de la musculation dans le jardin en utilisant les moyens du bord à savoir des pack d’eau et de lait… On prend ce qu’on a sous la main ! (rires) Je fais également attention à l’alimentation, comme d’habitude.

Comment vis-tu ce confinement ?

Plutôt bien dans la mesure où je garde mon rythme de vie. Avec le travail, dans un supermarché, je me lève tôt et je ne me couche pas hyper tard. Cela permet de garder une hygiène de vie. Le plus difficile reste de ne pas être avec ma famille… Comme je bosse, je me refuse à les voir. Je ne veux pas leur refiler quoi que ce soit. Et puis, j’ai augmenté le nombre d’heures de travail… Cela me permet d’être un peu plus occupé et que le temps passe plus vite !

Et le foot ?

Ça me manque terriblement ! Courir, se défouler, aller aux entraînements, côtoyer les copains… Heureusement, je vois régulièrement Benjamin Lazaro, éducateur au club, à mon travail ! Mais, pour le moment, l’important est de prendre nos précautions. Ne pas tomber dans la paranoïa mais simplement écouter ce qu’on nous dit et le faire : bien porter le masque, si possible des gants, etc. Après, on pourra penser à recouvrer une vie presque normale et le foot !