Communiqué officiel - Féminines - Toutes les actualités du Club de l'AS Cannes

R1F : Eric Delétang nouvel entraîneur de l’équipe fanion de la section féminine !

Le Club est heureux d’annoncer l’arrivée d’Eric Delétang à la tête de l’équipe fanion de la section féminine qui évolue en R1 Féminin. Joueur professionnel (Niort, Monaco, Martigues, Le Havre, Perpignan, Alès, Lorient, Angers, Rouen, etc.) et formateur de qualité passé par Grasse, Monaco, St-Jean-Beaulieu, Nice ainsi que par l’étranger (Cameroun, Algérie, Syrie), Eric Delétang apportera toute son expérience et sa motivation aux Cannoises à l’occasion de cette deuxième partie de saison. Le tout nouveau coach a d’ailleurs signé un premier succès, le week-end dernier, sur le terrain de Monteux (2-1).

Eric, comment s’est passée ton arrivée au sein du club ?

J’ai été très agréablement surpris car, même si je connais pas mal le foot féminin, c’est un nouveau challenge que ne j’ai pas pas accepté par défaut. Il y a la gestion de groupe classique et un réel équilibre à trouver. Je me suis retrouvé face à des filles complètement à l’écoute, déterminées et motivées.

Ton premier match à Monteux s’est soldé par une première victoire…

Oui, mais je n’ai pas cherché à faire la révolution. J’ai réalisé une composition d’équipe avec des joueuses qui jouent plus ou moins habituellement. J’ai été pas mal dans l’observation durant les 2 premières semaines. Et ce que je souhaite c’est, par exemple, équilibrer cette équipe afin d’apprendre à mieux défendre car j’ai noté de nombreux points d’amélioration dans cet aspect de l’animation défensive. D’ailleurs, les joueuses ont fait une belle première mi-temps, elles ont été à l’écoute et ont bien mis en place ce que je leur avais demandé. En seconde période, ce fut logiquement plus difficile, notamment d’un point de vue athlétique et physique, avec des filles qui revenaient du covid, notamment. Ce qui a permis à Monteux de revenir. Mais elles ont su remettre la marche en avant et aller chercher un but en fin de match.

Cet après-midi, vous recevez Toulon. Comment as-tu préparé cette rencontre ?

Depuis le début de la saison, on est vraiment rentré dans un cycle de travail. Les filles comprennent qu’elles rentrent dans un cadre plus professionnel, qui regroupe l’esprit sportif et collectif dans le but de ne pas les laisser trop s’évaporer. Ce que j’ai voulu, c’est aussi ne pas leur mettre trop de pression. Cette semaine, on a pas mal travaillé le cycle défensif. Même si le résultat compte bien évidemment, ce que je souhaite voir c’est aussi le contenu. C’est lui qui va pouvoir me permettre d’avancer dans ma réflexion et dans le travail. rééquilibrage.

CV express :

  • Joueur professionnel : Niort, Monaco, Martigues, Le Havre, Perpignan, Alès, Lorient, Angers, Rouen ;
  • Entraîneur : RC Grasse, St-Jean-Beaulieu, AS Monaco, Bejaia (Algérie), OGC Nice (U15 R1, U16 R1, section sportive Elite) ;
  • Formateur : Cameroun, Afrique du Sud (encadrement de volontaires destinés à devenir éducateurs pour travailler auprès des enfants afin de les sensibiliser contre la violence et le sida, notamment), Syrie (encadrement de volontaires destinés à devenir éducateurs dans le but de changer le quotidien difficile des enfants, formations de 60 filles et 60 hommes pour 4000 enfants) ;
  • UEFA : Mise en place de programmes U16 garçons et filles.