Masculins - Toutes les actualités du Club de l'AS Cannes

U13 / Antony Lopez-Peralta : « Les aider à évoluer vers le foot à 11 »

Comme pour tous les licenciés, les U13 sont à l’arrêt forcé. Anthony Lopez-Peralta et ses joueurs étaient encore en phase d’apprentissage.

« Il est difficile de faire un bilan après seulement 2 mois de travail, analyse l’éducateur. Durant ses 2 mois, les enfants et moi même apprenions encore à nous connaître. » A cet âge-ci, la priorité n’est pas encore celle de la compétition. « L’objectif prioritaire est avant tout éducatif et formateur dans ses catégories d’âge. Développer l’esprit de compétition est également une qualité à développer, mais nullement au détriment de ses 2 objectifs prioritaires. »

Malgré tout, les jeunes Dragons avaient quand même commencé à fouler les terrains du département. « Pour la parenthèse compétition, sur la première phase de brassage nous avons joué 3 matchs (2 victoires et 1 nul). Nous avons aussi participé au 1er tour du festival u13 ou nous avons également joué 3 matchs au temps réduits (2 victoires et 1 défaites). » Des rencontres qui en appellent d’autres. « J’espère que nous allons vite pouvoir revenir sur les terrains pour continuer ce travail éducatif et formateur. »

Un travail qui a commencé en septembre avec un accent sur certaines phases de jeu. « Nous avions commencé à développer certaines phases de jeu, avec différents principes offensifs et défensifs, en insistant de manières importantes sur les comportements attendus. Il y a pas mal de manque, en termes de concentration, d’attitude d’écoute et d’état d’esprit, mais nous sommes là pour les aider à corriger cela. »

L’objectif ? Les préparer pour le grand terrain et le foot à 11. « Nous devons les aider au mieux à évoluer vers le foot à 11 avec des principes communs, des comportements et des attitudes en fonction de leur position au sein de l’équipe, sur le terrain, tout en y associant leurs qualités techniques pour le collectif. »

Quid du confinement ? Il est difficile d’établir un véritable programme à cet âge-là. « Concernant l’arrêt de notre activité, nous leur avons transmis un petit programme d’entraînement. S’ils ont la possibilité de le suivre, ça ne sera que mieux, mais il ne faut pas oublier que ses enfants n’ont que 12 ans… L’important est qu’ils gardent une activité physique et sportive. »