U17 DHR : Une mauvaise opération…

Mauvaise opération pour les U17 DHR de l’AS Cannes ! Les joueurs de David Saffioti (3èmes du championnat) ont concédé le match nul (1-1) à domicile contre le Cavigal de Nice, dimanche, et voient la première place s’éloigner un peu…

Pourtant, les Cannois ont idéalement attaqué la rencontre. “Nous réalisons une bonne entame, déclare David Saffioti, le coach. Nous frappons successivement le poteau et la barre”. Et logiquement, ils ouvrent le score : Samir Madani déborde, centre en retrait pour Ismael Doghmane qui conclut par une frappe qui finit au fond. Un but logique mais pas confirmé par un second : “On se crée encore des occasions mais pas finalisées par manque de choix ou manque d’initiative individuelle, déplore le technicien cannois. Une fois de plus, on se met en difficulté car on ne tue pas le match en première période et les secondes deviennent compliquées”.

Une fin de saison difficile

En seconde période, et malgré une expulsion niçoise, les jeunes Dragons ne réussissent pas à prendre l’avantage. “On a manqué d’intelligence collective, de combativité et surtout d’humilité en ne faisant plus les efforts nécessaires, à l’inverse des joueurs du Cavigal qui se sont battus corps et âme” témoigne David Saffioti. Et ce qui devait arriver, arriva… “Sur un contre et un cafouillage, l’adversaire égalise…”.

Pour l’éducateur de l’équipe et de la section sportive, une remise en question est impérative. “Sur cette rencontre, ce n’est pas que de la faute du vent ! Il faut savoir se remettre en question et peut-être les absents nous ont-ils porté préjudice…”. La fin de saison s’annonce difficile, d’autant que les Rouge & Blanc n’ont plus le destin entre leurs pieds. “Tous les joueurs devront donner le maximum pour porter le club le plus haut possible, et penser d’abord à l’avenir du club avant leur intérêt personnel, clame David Saffioti. Je suis vraiment déçu de cette inconstance et des prestations en dent de scie de certains joueurs qui se croient dans un confort certain alors que nous n’évoluons qu’en U17 DHR ! Il faut redescendre les pieds sur terre et tout donner jusqu’au dernier match. Il nous reste 3 finales !”.

La prochaine rencontre se jouera à Ste-Tulle, dimanche.