Ventura : “Les joueurs le savaient”

Il fallait bien qu’elle arrive. Ce week-end, les U17 D3 ont concédé leur première défaite de la saison sur le terrain de l’US Cannes-la-Bocca (1-2). Avec une première période ratée, les joueurs de Jérôme Ventura peuvent nourrir des regrets… mais restent encore largement leaders.

Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne. “C‘était le derby de la ville, les joueurs étaient prévenus qu’il fallait faire un gros match, explique Jérôme Ventura, l’éducateur ascéiste. Lors de la causerie et des consignes, j’ai beaucoup insisté sur la présence physique dans les duels et l’impact à la conquête du ballon. Je savais que notre adversaire allait présent physiquement.”

Malgré un premier quart d’heure à l’avantage des Dragons, les choses ne vont pas se passer comme prévues… “Les 15 premières minutes, on essaye de jouer au ballon avec des passes afin de les épuiser, mais on n’arrive pas, on est pressé très haut et puis, à chaque fois qu’ils sont en retard, des fautes ne sont pas sifflées, ce qui perturbe beaucoup les joueurs qui déjouent beaucoup. Les 30 autres minutes, je ne reconnais plus mon équipe qui ne joue plus et qui est menée 0-2 à la pause.”

Ambiance morose à la mi-temps, mais Jérôme Ventura va rebooster ses joueurs. “A la pause, je vais les secouer un peu parce qu’ils sont passés à côté de cette première mi-temps, et redonner certaines consignes. En seconde période, on arrive à marquer de suite sur une belle frappe d’Anthony à l’entrée de la surface. Puis on essaye de pousser pour égaliser, sans jamais trouver la faille malheureusement… Et, à mon goût, beaucoup de fautes d’arbitrage en notre défaveur, des hors jeux sifflés à tort, des penaltys oubliés, c’est bien dommage, l’équipe avait à coeur de finir ce championnat invaincu, cette défaite fera du bien malgré tout.”

Ce revers, la premier de la saison, ne remet toutefois rien en cause. Les Dragons possèdent encore 10 points d’avance sur le 2ème du championnat, le SC Mouans-Sartoux. La semaine prochaine, les Rouge & Blanc recevront la JS Juan-les-Pins avec l’objectif affiché de relever la tête.

Allez Cannes !