Masculins - Toutes les actualités du Club de l'AS Cannes - Academy

Vincent Madelaine (U16 R2) : « Cette montée est le fruit de leur travail, de leur talent et de leur état d’esprit »

Les U16 R2 évolueront seront promus en 17 Régionaux la saison prochaine. Troisièmes du championnat lors de l’arrêt prononcé par la FFF, Vincent Madelaine et ses protégés accèdent au plus haut niveau régional, qui sera nommé U17R. Une juste récompense pour un groupe qui travaille dur depuis deux saisons.

Avec l’officialisation de la montée, Vincent Madelaine ne peut que se montrer réjoui. « C’est la résultat d’un travail réalisé sur cette génération depuis 2 ans, indique-t-il. Nous avons combattu la saison dernière pour nous maintenir, des joueurs essentiels pour renforcer notre projet nous ont rejoints il y a 1 an et nous arrivons à atteindre 2 objectifs sur les 2 saisons : maintien et montée. Tout le mérite revient à tous les joueurs sans exception de ce formidable groupe. Cette montée est le fruit de leur travail, de leur talent et de leur état d’esprit. »

Un état d’esprit qui, durant ces deux saisons, a animé le groupe entier… et toute une catégorie. « Cette montée est également celle de Nat et Leo (mon adjoint et notre préparateur physique). Je les remercie chaleureusement de leur appui et soutien indéfectible, même quand nous avons traversé des moments plus délicats. J’associe également Jérôme Ventura, le coach des U17 D2, à cette montée. Nous avons travaillé en parfaite harmonie, ce fut un élément hyper important dans le management des joueurs. »

Talent et mental

Vincent Madelaine et cette catégorie, c’est une véritable histoire d’amour. « Il y a 25 ans, j’ai eu la chance de remporter le titre de champion de France U17 avec notre club en tant que joueur… 25 ans après, j’ai la chance d’être à la responsabilité d’un groupe qui a réussi à remettre cette catégorie U17 de notre club au plus haut niveau régional, j’en suis fier. »

Cette saison, pour s’insérer sur le podium final, les Dragons ont passé plusieurs paliers… et compris que le mental était un aspect fondamental dans le football. « Il y a eu plusieurs moments clés dans cette saison qui ont fait comprendre à ce groupe que le mental était un pilier de ce que doit être un sportif. Notre séjour à Bergame, notre victoire à Hyères dans le temps additionnel, notre défaite contre l’OM, notre victoire difficile à Avignon ont été des moments cruciaux. Il est évident que notre mental n’aurait pas suffit s’il n’y avait pas de bons joueurs, voire de très bons joueurs. Il est évident que c’est la montée d’une groupe, un groupe emmené par des cadres. »

Motivés même pendant le confinement !

L’éducateur ascéiste tient à féliciter ses jeunes joueurs. « À titre personnel, je n’ai jamais vu une belle équipe sans un très grand gardien. Avec Max, nous avons le meilleur gardien né en 2004 de la région PACA. Ses nombreuses qualités techniques, mentales ajouté à sa maturité ont fait de lui un capitaine exemplaire. Le retour d’Éric nous a apportés une solidité défensive encore plus importante. L’arrivée d’Hichem fut une aubaine pour notre groupe d’avoir un joueur aussi complet au milieu de terrain.Yann est depuis 2 ans notre meilleur joueur offensif. J’aime ces joueurs capables de tout faire offensivement. C’est un régal de l’avoir à coacher. Ces 4 joueurs ont emmené avec eux tout un groupe composé des joueurs suivants: Matheo, Lalo, Yohann, Louis, Enzo, Jacky, Damien, Lenny, Pierre, Charles, Mathis, Aiden, Sofyan, Driss, Antoine, Yanis, Nawfal, Basile et Yvan. Je n’oublie pas les joueurs qui ont quitté le groupe en cours de saison : Lorenzo, Romy, Baptiste, Sissoko et Bruce. Je les remercie également pour leur participation à cette montée, c’est également la leur. Il y a un élément tout récent qui prouve l’état d’esprit de ce groupe : avec le confinement, j’ai décidé de maintenir nos 3 séances hebdomadaires par visio… et les joueurs répondent présents comme le montre une des photos ! »

Si, pour le moment, l’heure est encore au confinement, Vincent Madelaine l’assure… « On ne peut évidemment pas profiter pleinement de cette montée en raison de la crise sanitaire… mais nous saurons fêter ça dès que les conditions le permettront. »